Rechercher

Henri Guaino : une candidature qui contribue au débat sur la planification


Le Kremlin-Bicêtre, le 17 septembre 2016

Communiqué de presse n°10

Henri Guaino : une candidature qui contribue au débat sur la planification

N’ayant pu obtenir un nombre suffisant de parrainages pour concourir à la primaire de la droite et du centre, et conformément à ce qu’il avait annoncé, Henri Guaino a décidé de se porter directement candidat à l’élection présidentielle de 2017.

Pour un État fort

Dans un contexte où les candidats à la primaire de la droite et du centre rivalisent de mesures d’austérité, réclament des coupes budgétaires aussi bien massives qu’incensées, Monsieur Guaino propose de s’appuyer sur un État fort, qui ne se résoud pas à être un simple spectateur de la vie économique.

Face à des barons de la droite qui s’emploient à coaliser des catégories sociales et professionnelles les unes contre les autres, afin d’obtenir la liquidation des acquis sociaux, et engagés dans une course à la flexibilité synonyme de précarité, la candidature d’Henri Guaino participe au refus des sacrifices tant absurdes qu’inutiles.

Au-delà des clivages

Les positions – largement plus interventionnistes que celles du gouvernement Valls – défendues avec pugnacité au sein des Républicains par Monsieur Guaino prouvent que la partition classique gauche/droite de la vie politique ne fait désormais, en matière économique, plus sens.

Faute de pouvoir se fonder sur une division traditionnelle du jeu politique, l’association Nouvelle Planification Républicaine accueille avec enthousiasme les projets économiques des candidats qui :

  • considèrent que la Nation et ses institutions, loin d’être un concept désuet, est le cadre de base à travers lequel le peuple exerce sa souveraineté (1).

  • affirment qu’on ne peut se contenter de prendre acte des turbulences du monde mais qu’il appartient à l’État : de faire reculer l’incertitude inhérente à une économie soumise au marché, d’œuvrer à la réduction des inégalités et à l’amélioration du bien-être, de dégager des orientations du développement économique avec la prétention de reconquérir le temps long.

  • estiment que l’atteinte de ces objectifs et orientations ne peuvent résulter d’une politique d’austérité visant exclusivement à faciliter le jeu du marché mais qu’il est nécessaire de mettre en mouvement de façon coordonnée les forces productives du pays par un système de planification (2).

Henri Guaino partageant cette approche, l’association Nouvelle Planification Républicaine – au même titre qu’elle a salué les orientations planificatrices de Jean-Luc Mélenchon – trouve dans sa candidature une occasion d’enrichir le débat sur la planification. En conséquence, l’association Nouvelle Planification Républicaine met dès à présent ses travaux à la disposition de Monsieur Guaino, ainsi qu’auprès de tous les candidats désireux de promouvoir l’idée d’une planification progressiste, afin de l’aider à décliner son programme économique.

Le Conseil d'Administration

(1) Cette position n’exclue pas une vision internationaliste dès lors que l’on admet l’existence d’un intérêt général humain.

(2)_ La nature exacte de ce système (indicatif, incitatif, etc.) est justement l’objet du débat.

#Communiqué #Guaino #Électionsprésidentielles #HenriGuaino

0 vue
Nouvelle Planification Républicaine

Soutenez l'association !

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube